Baisse de productivité dans les constructions immobilières neuves

Les constructions neuves ont considérablement baissé au T1 2012. Le secteur a en effet affiché un recul de 12,9 % pour les nouvelles mises en chantier.

Repli des constructions neuves en France

Selon le ministère du Logement, moins de projets ont été initiés dans le secteur de la construction neuve au cours du premier trimestre 2012. Sur cette période, on ne compte en effet que 83.207 chantiers entamés. Le ministère précise que 28.078 d'entre eux ont débuté en mars dernier. Ainsi, le nombre de nouveaux chantiers a baissé de 12,9 % par rapport au premier trimestre 2011. Pourtant, le secteur se portait relativement bien en janvier dernier où l'on a enregistré une croissance de 26,7 % de nouveaux biens immobiliers mis en chantier. Il a nettement faibli le mois suivant, puisque le secteur n'aura affiché que 2,7 % de croissance en février.

Toujours sur le T1 2012, 107.378 permis ont été octroyés, ce qui correspond à un recul de 0,6 % comparé à la même période en 2011.

Globalement, on n’a enregistré que 94.470 chantiers pour les logements neufs et anciens lancés de janvier à mars, en retrait de 29,3 % par rapport au quatrième trimestre 2011. Enfin d'octobre à décembre 2011, on a dénombré pas moins de 133.567 projets lancés. Les prévisions du professeur en économie Michel Mouillart annoncent un repli de 10 % de cette activité pour le reste de l'année.

Réduction des avantages dans le bâtiment

Depuis le début de l'année 2012, le nombre de crédits immobiliers a été réduit. Standard & Poor’s prévoit d'ailleurs une baisse de 20 % sur toute l'année. Selon les analystes de l'agence de notation, ce repli est dû à la baisse de la demande. En effet, les nouvelles mesures portant sur la fiscalité ne facilitent pas la mise en œuvre de nouveaux projets de construction, ce qui n'encourage pas la soumission de nouveaux projets.

D'une part, l'application de la loi Scellier cessera après le 31 décembre 2012. Jusqu'à cette date, le dispositif qui permettait de bénéficier d'une réduction de taxe de 20 % sur les logements locatifs neufs construits suivant les normes BBC a été ramené à 13 % depuis janvier 2012.

D'autre part, les possibilités d'obtenir un prêt immobilier comme le PTZ+ ou prêt à taux zéro ont été restreintes. Pour pouvoir jouir de ce type de crédit, les revenus des demandeurs seront plafonnés. Par ailleurs, l'octroi du prêt sera entre autres limité aux projets de constructions neuves. Ces modifications sont également entrées en vigueur au 1er/01/2012. D'après Standard & Poor's, ces nouvelles dispositions devraient entrainer un recul de 15 % du prix du neuf en 2012.

Portrait de Didier Ninauve

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Vous vendez ou louez un bien immobilier ?

Quels sont vos diagnostics obligatoires