Factures gaz et électricité plombent le porte-monnaie des Français

Les Français cherchent de plus en plus à faire des économies d’énergie. Incités par le Gouvernement, ils sont de plus en plus nombreux à penser réaliser des travaux de rénovation thermique.

Selon le Commissariat général au développement durable, qui a fait il y a peu une étude sur le parc immobilier Français, à l’aide des diagnostics de performance énergétique, il apparait qu’un grand nombre de logements seraient très énergivores, se classant dans la catégorie D et E. Toujours selon l’étude du CGDD, le poste énergie a correspondu pour l’année 2013 à 3207 euros « proportion qui n’avait jamais été atteinte depuis 1991 ».

Des factures toujours en hausse

Les factures de gaz et d’électricité augmentent sans arrêt. Pour 2013 le prix du gaz a été relevé de 3,9% et pour l’électricité de 6,5%. Les particuliers désirent donc de plus en plus faire des travaux de rénovation, comme par exemple un changement de chaudière ou l’isolation des planchers.

Selon la FEDENE « pour un bâtiment des années soixante à Nancy, un investissement de 3000 euros par logement dans une combinaison d’actions sur les équipements thermiques permet de réaliser 40% d’économies d’énergie avec un temps retour brut de 5 ans ».

Portrait de Didier Ninauve

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Vous vendez ou louez un bien immobilier ?

Quels sont vos diagnostics obligatoires