Lancement de l'observatoire des bâtiments BBC annoncé par la région Languedoc-Roussillon

En collaboration avec Effinergie et l'Ademe, la région Languedoc-Roussillon lancera à partir du 31 janvier prochain l'observatoire régional des bâtiments BBC.

Appuyer et aider les professionnels

La région Languedoc-Roussillon, en collaboration avec Effinergie et l'Ademe, a fait valoir son intention de vouloir mettre en place la première plateforme d'observatoire régionale des bâtiments BBC d'ici la fin du mois. Ainsi, les acteurs de la filière y pourront échanger leurs expertises ainsi que leurs acquis. L'observatoire comptera 127 projets qu'il présentera en fonction de quelques critères, entre autres, l'emplacement géographique, la performance énergétique, les types d'équipement ou encore les techniques architecturales. La sélection des professionnels sera facilitée grâce à un annuaire géolocalisé, disponible sur le site. Y sera proposé également un espace guide, informant sur les différentes étapes de réalisation d'un projet BBC : construction ou travaux de rénovation thermique.

Rénover jusqu'à 500 000 logements d'ici 2020

Le nouvel observatoire BBC offrira aux professionnels une véritable base de données de référence des bâtiments BBC. L'inauguration dudit observatoire aura lieu ce 31 janvier, et pour l'occasion, une conférence de presse sera donnée au Club de la presse. La création de cet outil est une étape nécessaire pour la région Languedoc-Roussillon qui entend vouloir rénover jusqu'à 500 000 logements à l'horizon 2020. Le coût global de cette opération est estimé à 6,4 milliards d'euros environ. Par ailleurs, le nombre d'emplois pouvant être créés atteindrait 7 500.

L'immobilier : un secteur très énergivore

En France, le secteur immobilier présente une consommation énergétique équivalente à 40 % du total, ce qui fait de lui le secteur le plus énergivore dans l'Hexagone. Par ailleurs, il est responsable d'une émission de 23 millions de tonnes de gaz carbonique. Pourtant, les deux Grenelles de l'environnement prévoient d'abaisser de 40 % ladite consommation d'ici l'année 2020. Pour les logements neufs, le respect de la nouvelle règlementation thermique 2012, remplaçant l'ancienne règlementation RT 2005, est un défi à relever. L'application de ces mesures doit être accompagnée d'une utilisation croissante des matériels d'énergies renouvelables.

Portrait de Didier Ninauve

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Vous vendez ou louez un bien immobilier ?

Quels sont vos diagnostics obligatoires