Loi Duflot : Quelles conséquences sur l’immobilier ?

La loi ALUR, mise en place par Cécile Duflot, ex ministre du Logement a semble-t-il été totalement inefficace sur le marché du logement. Le gouvernement s’apprête à détricoter la loi ALUR pour mettre au point des nouveaux décrets, alors que le secteur du BTP va au plus mal.

Le texte ALUR a tétanisé le marché de l’investissement locatif

Depuis la loi ALUR, les mises en chantier ont dégringolé de 19% en un an, ce qui laisserait 7 000 emplois au chômage en 2014, et selon les professionnels du secteur. Les décrets de la loi ALUR, sont loin d’avoir été tous publiés. Cependant ceux qui sont passés, ont contribué à un état de catastrophe, selon Jacques Chanut qui est Président de la fédération française du bâtiment « La loi ALUR a instauré un profond déséquilibre entre les locataires et les propriétaires au détriment de ces derniers. Le texte a tétanisé tout le marché de l’investissement locatif ».

Garantie universelle des loyers annoncée

Sylvia Pinel, nouvelle ministre du Logement, a fait savoir que la garantie universelle des loyers, serait sûrement à l’avenir utilisée uniquement pour les jeunes nouveaux accédants. Quant à l’encadrement des loyers, Sylvia Pinel a annoncé qu’ il ne serait appliqué d’abord que pour Paris et ensuite l’Ile-de-France.

Portrait de Didier Ninauve

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Vous vendez ou louez un bien immobilier ?

Quels sont vos diagnostics obligatoires