Transition énergétique : la France doit prendre son avenir en mains

La transition énergétique est incontournable. Puisque la France doit le faire tôt ou tard, quatre membres de gouvernement –Cécile Duflot en tête - ont demandé dans une lettre destinée au premier ministre Jean-Marc Ayrault que l'État prenne les choses en mains dès à présent.

Aller plus vite dans la transition énergétique

Cécile Duflot, ministre en charge de l'Energie et trois autres de ses collègues recommandent que l'État avance plus rapidement dans la transition énergétique. Le membre de gouvernement assure que la performance énergétique des habitations notifié près un DPE, sera au centre de toutes les préoccupations au cours de la prochaine décennie et que la France pour ne pas subir les impacts d'un tel bouleversement doit dès à présent se pencher sur la manière d'améliorer la qualité des maisons françaises en matière de rendement en énergie. La rénovation du dispositif énergétique garantit la stabilisation des engagements financiers des bâtiments écologiques.

La démarche proposée par les ministres ayant rédigé cette lettre vise à inviter l'État à mieux prévenir le risque de tarissement des ressources énergétiques traditionnelles pouvant intervenir d'ici dix ans. Ces responsables avertissent que si la mutation énergétique n'est pas assurée avant l'épuisement des énergies dites fossiles, l'Hexagone s'exposera à une explosion sociale grave.

Comment y parvenir ?

La France a encore du temps devant elle. La ministre en charge du Logement, Cécile Duflot affirme que pour relever ce défi, l'État doit construire sa politique énergétique sur trois bases : la durabilité, la solidarité et la prospérité. La transition dans le domaine de l'énergie doit s'opérer à partir d'aujourd'hui de manière progressive et coordonnée. Elle doit intervenir au niveau du système de production et dans l'économie dans son ensemble. Le relèvement de la performance énergétique des logements devrait s'accompagner d'un recours accru aux matériaux de construction et aux produits d'isolation écologiques.

Mme Duflot avance que tout de processus devrait générer plus d'un million de nouveaux postes d'ici 2025. Ces actions permettraient au pays d'économiser annuellement 60 milliards d'euros sur ses dépenses en énergie. La membre de gouvernement ajoute que les filières se rapportant à la performance énergétique créeront à elles seules quelque 640 000 emplois. D'où tout l'intérêt pour la France d'accorder une importance particulière à la transition énergétique.

Portrait de Didier Ninauve

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Vous vendez ou louez un bien immobilier ?

Quels sont vos diagnostics obligatoires